Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

Conduites addictives

Les addictions gagnent du terrain en entreprise.

Reflet de notre société, les addictions n’épargnent plus aucune catégorie socio-professionnelle ni aucun secteur d’activité en particulier ceux qui pratiquent des horaires décalés ou postés. D’après le dernier baromètre santé 2010 de l’INPES établi sur 21 secteurs d’activité, l’alcool est l’addiction la plus fréquemment retrouvée dans les métiers de la pêche, de l’agriculture ou de la construction.

Que faire dans une telle situation ?

Outre la santé, les pratiques addictives mettent également en jeu :

  • la sécurité des salariés addicts, mais aussi celle des collègues de travail, des clients;
  • la compétitivité de l’entreprise ;
  • la perte d’emploi par inaptitude au poste ;
  • la responsabilité des employeurs en cas d’accidents.

L’addiction en entreprise demeure encore un sujet tabou, car stigmatisante et relevant également de la sphère privée.

D’où l’importance de l’information et de la communication en entreprise – la parole doit se libérer – qui doivent permettre de mettre en place des programmes de prévention coordonnés, adaptés aux salariés concernés et à la collectivité en général.


En effet, a fortiori si le poste de travail occupé est à risques (ex : conducteur d’engin), une addiction met le travailleur et son entourage en danger.

La prévention et la prise en charge des addictions est donc nécessaire dans les entreprises.

La prévention repose sur la mise en place d’une démarche collective. Il faut notamment aboutir à un protocole accepté par tous dans l’entreprise précisant, quand survient une situation où il y a danger, les modes d’intervention, les moyens à mettre en œuvre, les limites et les rôles de chacun sur les points suivants : dépistage, suivi, prise en charge, retrait ou maintien au poste…


Un site intéressant d'Addict'aide : cliquez ici


Les contrôles d'alcoolémie peuvent être pratiqués en entreprise si certains préalables sont remplis (inscription au règlement intérieur, etc...). Par contre les tests salivaires ne peuvent être pratiqués que par un médecin.

Pour en savoir plus, dépliant intéressant : cliquez ici

ou guide pratique du site "travaillermieux" : cliquez ici


Le test salivaire de détection de présence de stupéfiants, prévu par le règlement intérieur, et pratiqué par un supérieur hiérarchique, est licite sous réserve de garanties introduites dans le règlement intérieur.

Cette disposition nouvelle (12/2016) est limitée aux postes à risque et vient d'être autorisée dans un arrêt du conseil d'Etat que vous retrouvez en cliquant ici.

Exemples de dépliant et note de service

Dépliant Addictions comment lutter ?Type : pdf / Taille : 534.49 Ko
Addictions_Doc PME TPE.pdfType : pdf / Taille : 761.9 Ko
Exemple de note de service sur ce sujetType : doc / Taille : 37 Ko

Pour en savoir plus, guide pratique pour une politique de prévention en la matière

Guide conduites addictives dans le milieu professionnelType : pdf / Taille : 1.12 Mo