Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

Salarié en arrêt

L'absentéisme se monte en 2011 en moyenne à 3.86% ,soit 14 jours/an/salarié.

En 2012, on constatait une forte augmentation à 4.53%, soit 16.6 jours/an/salarié

En 2013, léger tassement avec 15.6 jour/an/salarié soit 4.26%

52 % des salariés ne sont jamais absents.

De fortes disparités existent selon les activités, le secteur de la santé atteignant plus de 6%, le transport plus de 5%.


Parmi les indicateurs du coût du travail, l’absentéisme est de plus en plus observé et suivi.

Indicateur du climat social, il est déterminant dans l’évaluation de la bonne santé d’une organisation.

Aussi, si malgré les efforts de prévention, l'absentéisme reste élevé, il faut en connaître les raisons et agir également au niveau de chaque absence.

Vous pouvez consulter l'étude complète en cliquant ici.

A lire aussi sur ce sujet, l'étude suivante de la DARES (Direction de l'animation des études, des recherches et des statistiques) ainsi que les statistiques des accidents du travail et maladies professionnelles de la CARSAT Rhône-Alpes:

Etude DARES sur l'absentéisme en 2012Type : pdf / Taille : 6.34 Mo

Conseil:

Pour toutes les déclarations sociales que vous devez faire, il est recommandé de les faire en ligne sur :

http://www.net-entreprises.fr/


C'est beaucoup plus rapide et fiable.

Cas particulier d'une salariée enceinte

Sachez que dès les premières semaines, l'environnement influe sur les conditions de développement du foetus. Il faut donc, dès que vous avez la connaissance de l'état de grossesse d'une de vos salariées, vous préoccupez de l'aménagement de ses conditions de travail, en plus de celui de ses horaires, ce qui est souvent prévu dans la convention collective.

Le médecin du travail est bien sûr là pour vous préciser ce qui doit l'être, sollicitez son aide.