Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

Pressing

Au quotidien, la pratique de votre activité professionnelle peut provoquer asthme, irritations cutanées, troubles musculo-squelettiques, brûlures... pour mieux vous protéger, adoptez les bons gestes et apprenez à maîtriser:

  • Les produits et substances chimiques

En tant qu'exploitant de pressing, vous utilisez de nombreuses substances chimiques, telles que le perchloréthylène ou les produits de détachage et de pré-brossage. Ces produits peuvent entraîner des troubles sur votre organisme : affections respiratoires et cutanées : rhinite, asthme, dermatoses, irritations oculaires, vertiges, nausées, maux de tête.

  • Les manutentions, gestes et postures de travail

Des gestes répétitifs associés à un environnement de travail défavorable (bruit, température élevée, dégagement de vapeur, stress) favorisent l'apparition de troubles musculo-squelettiques.

  • Les blessures et accidents provoqués par les chutes de plain-pied, les brûlures et les coupures.

Accidentologie du secteur

AT-MAT-2012-PRESSING

Le code risque principal est le 930BA et les chiffres 2012 des AT donne la répartition suivante.


L'indice de fréquence est de 22.5 (nombre d'AT pour 1000 salariés.)



ENJEU majeur : substituer le Perchloréthylène !

Pour substituer le perchloréthylène et répondre à cette obligation en cours, une aide financière simplifiée, mais aussi d'autres dispositifs (disponibles auprès de l'Agence de l'eau, RSI,...)

Le détail complet est disponible sur le site professionnel consacré aux pressings.

DOCUMENT d'évaluation des risques :

Guide d'évaluation des risques pressingType : pdf / Taille : 1.15 Mo

aide financière

Des aides financières simplifiées sont disponibles pour financer vos actions de prévention :

AQUABONUS date limite de dépôt du dossier Septembre 2017