Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

ambiance lumineuse

mesures de prévention

Une bonne évaluation des risques permettant de mettre en avant le ou les paramètres à l’origine d’une ambiance lumineuse inadaptée est une étape nécessaire à la réduction de ces derniers.


En fonction du paramètre en question, plusieurs mesures peuvent être envisagées :



  • Niveau d’éclairement inadapté aux tâches à réaliser

-Eloigner ou rapprocher les dispositifs d’éclairage de la zone de travail

-Augmenter ou réduire le nombre de lampes

-Modifier la puissance des lampes

-Ajout d’un éclairage local en complément de l’installation générale

-Mettre en place un variateur d’intensité lumineuse


tableau-valeurs-eclairements
  • Présence de sources lumineuses directes intenses dans le champ visuel, à l’origine d’éblouissements

SOLEIL

- Déplacement de la zone de travail

- Mise en place de lames brise soleil

- Ajout de films solaires sur les surfaces vitrées

- Mise en place d’un dispositif de concentration et transport par fibre optique de la lumière du soleil

prevention1


LAMPE

- Déplacement de la zone de travail

- Modification de la hauteur, de l’emplacement du dispositif d’éclairage

- Mise en place de grilles de défilement (cf. photos ci contre et ci dessous) ou ventelles,

grille-de-defilement
grille-de-defilement-B
  • Présence de sources lumineuses indirectes intenses dans le champ visuel (reflets, voiles…)



- Si possible élimination des surface brillante (remplacement d’un plan de travail vernis par une surface mate, mise en place de filtre anti reflets sur écran ou tablettes tactiles…)

anti-reflet-mobile

- Toujours positionner un écran perpendiculairement à une fenêtre donnant sur l’extérieur

- Mettre en place un variateur d’intensité lumineuse

- Déplacer le dispositif d’éclairage par rapport à la zone de travail (1)

prevention2
  • Difficulté à discriminer les couleurs


Remplacement des lampes utilisées par des modèles possédant un IRC supérieur. Un IRC minimal de 80 est généralement recommandé pour les zones de travail


  • Difficulté à discriminer les états de surface, les textures


Mise en place d’un ou plusieurs dispositifs d’éclairage directionnels en complément de l’éclairage général (2).

ajout-eclairage-appoint-directionnel
  • Présence d’ombres déportées gênantes


-Déplacer la zone de travail

-Déplacer l’emplacement des dispositifs d’éclairage


(Agencements recommandés pour un travail de bureau (3))


schema-bureau

(1) http://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/lighting_survey.html, site visité le 27/08/14.

(2) www.waldmann.com

(3) F.Cail, le travail sur écran en 50 questions, Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), ED923, 2012.