Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

ambiance sonore

évaluation des risques

L’employeur est tenu d’évaluer et, si nécessaire, de mesurer les niveaux de bruit auxquels les travailleurs sont exposés.

Points clés de l'évaluation

  • Identifier les postes susceptibles d’exposer les opérateurs à un niveau sonore contraignant
  • Une attention particulière doit être portée aux bruits de forte intensité, même si ces derniers ont une durée très limitée. Leur impact sur la dose quotidienne peut être prépondérant.
  • Identifier les machines / outils / situations de travail potentiellement exposantes
  • Estimer les niveaux d’exposition (tests de communication / données bibliographiques / outils STDC)


En fonction des résultats de cette première évaluation, il sera possible de déterminer pour quels postes une évaluation approfondie du niveau d’exposition devra être réalisée.


L’évaluation approfondie peut se faire selon deux méthodes: (INRS: Evaluer les risques liés au bruit)

  • Evaluation simplifiée
  • Mesurage normalisé


Un test de l’INRS, basé sur la possibilité de communiquer avec son interlocuteur dans un domaine bruyant, peut donner une estimation du niveau du risque sonore. Il dépend de la distance entre deux personnes et du niveau de la voix.


Test

Interprétation en terme de niveau de risque

exemples

Devoir crier ou avoir beaucoup de difficulté à se faire comprendre par une personne située à moins de 1m de distance

Niveau 2= risque certain supérieur à 90 dB(A)

Atelier de scierie quand plusieurs machines de découpe sont en fonctionnement

Disqueuse, concert

Devoir crier ou avoir beaucoup de difficulté à se faire comprendre par une personne située à 2m de distance

Niveau 1= risque incertain

Atelier de mécanique de précision, imprimerie

perceuse

Pouvoir communiquer avec une personne à 0.5m de distance

Niveau 0 = certitude d’absence de risque

Atelier d’assemblage

Marché, rue

Évaluation simplifiée

L’évaluation simplifiée (méthode par point d’exposition) s’applique lorsque l’exposition quotidienne au bruit peut être décomposée en plusieurs phases distinctes de travail. C’est le cas lorsque le travail comprend différentes tâches, liées à des circonstances d’exposition spécifiques.

Cette méthode permet d’estimer l’exposition quotidienne au bruit , via la quantification de l’intensité sonore de chaque tâche et de la durée respective de chacune d’entre elles. Cet méthode permet d’obtenir deux résultats :


  • une estimation de l’exposition totale au bruit,
  • un classement des phases d’exposition selon leur contribution à l’exposition globale, ce qui permet d’identifier les priorités à donner aux actions de réduction du risque.

Mesurage normalisé du bruit au travail (Norme NF EN ISO 9612)

Le mesurage normalisé s’applique dès que le niveau d’exposition quotidienne au bruit est susceptible d’être proche des INRS: seuils d’actions réglementaires .


Deux types de mesures sont réalisés :

  • mesurage ponctuel : mesures instantanées grâce à un sonomètre placé à hauteur d’oreille, ce qui permet de déterminer les situations et les lieux de travail les plus bruyants.
  • exposimétrie : pour les salariés travaillant dans des zones trop bruyantes, grâce à un exposimètre ou un sonomètre.


Ces mesurages restent complexes et l’analyse des résultats demande un outil et des compétences spécifiques.


Pour aller plus loin : ED 6035: Evaluer et mesurer l'exposition professionnelle au bruit

Outils

Estimation des niveaux d’exposition

  • Tests de communication : essayer de communiquer avec un opérateur situé à environ 2 mètres de vous au poste de travail. Si vous avez des difficultés à l’entendre, une évaluation plus poussée du niveau d’exposition est nécessaire.
  • Repérage des bruits de plus forte intensité, même si leur durée est très limitée
  • Données des fabricants
  • Outil STDC, s’appuyant sur des bases de données existantes


Evaluation simplifiée / mesurage normalisé :

  • Outil STDC
  • Utilisation de matériel de métrologie et logiciel d’analyse spécifique. Ce type de mesurage est complexe et chronophage.