Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

risque électrique

pour aller plus loin

Quiz

Testez vos connaissances :

Quizz - Risques électriques

Foire aux questions

Ai-je besoin d’une habilitation pour changer une ampoule, un fusible ou réarmer un disjoncteur ?


OUI, une habilitation de type BS (voire BR selon l’installation) est nécessaire dans les trois cas.

Une personne non habilitée peut-elle travailler à proximité de pièces nues sous tension ?


NON, seules des personnes qualifiées, formées et habilitées peuvent intervenir sur ordre de l’employeur et sous certaines conditions. La distance minimale à respecter dépend du voltage et des protections collectives en place. Attention, l’habilitation B0V est dorénavant interdite.

Suffit-il d’avoir quelques connaissances de base en électricité pour être considéré comme étant une personne qualifiée ?


NON, une personne qualifiée (en électricité) au sens de la norme NF EN 50110-1 est une personne ayant une formation, une connaissance et une expérience appropriées en électricité pour lui permettre d'analyser le risque électrique et d'éviter les dangers que peut présenter l'électricité.

Est-il possible de réaliser en interne, par une personne qualifiée et habilitée, le contrôle périodique des installations électriques ?


OUI, sauf si les installations concernées sont neuves ou ont fait l’objet de modifications ou s’il y a mise en demeure de l’inspection du travail.

Un employeur peut-il habiliter un salarié pour effectuer des travaux sous tension sans que ce dernier ait été évalué par un organisme accrédité ?


NON, seuls les salariés qualifiés et certifiés par un organisme accrédité peuvent, sous certaines conditions, réaliser des travaux sous tension avec une habilitation et un ordre écrit de l’employeur.