Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

le risque routier

définition

« Est considéré comme accident de travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail, qu'il se passe sur le lieu du travail habituel ou non, ou pendant le déplacement nécessaire à l'exécution de ce travail ». (Article L. 411-1 du Code de la Sécurité Sociale).


L’accident de mission est un accident qui a lieu à l’occasion d’un déplacement nécessaire à l’exécution de son travail.


Les accidents routiers professionnels comprennent (1):


- les accidents de mission qui sont des accidents du travail,
- les accidents de trajet (domicile travail) qui sont considérés de la même manière que les accidents du travail.

Situations dangereuses

  • Répondre au téléphone en roulant
  • Ecrire des messages téléphoniques en roulant
  • Lire une carte routière ou un itinéraire en roulant
  • Régler son GPS en roulant
  • Rouler avec un véhicule non ou mal entretenu (roues sous/sur gonflé, freins,…)
  • Prendre le volant sous l’emprise de médicaments / alcool
  • Situations dangereuses plus généralistes : déplacements sur un chantier, commercial en mission
  • Effectuer un demi tour
  • Avoir peu de temps pour effectuer un long trajet
  • ...

Statistiques

  • Première cause de décès au travail, les accidents de la route sont à l’origine de plus de 30 % des accidents mortels du travail. (2)
  • Dans le cadre du travail, le risque "trajet" domicile-travail représente 76% des accidents mortels sur la route contre 24% pour le risque "mission".
  • Le nombre de journées de travail perdues en raison d'un accident lié au risque "trajet" s'élève à 3 845 923 (72%) contre 1 484 259 (28%) pour un accident lié au risque "mission".
  • Le nombre de journées de travail perdues pour incapacité permanente est toujours aussi élevé qu'en 2010 avec plus de 5 millions de journées de travail perdues.
  • Enfin, la durée moyenne d'un arrêt de travail lié à un accident routier est de 69 jours.