Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

facteurs de risques

Le collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail, dirigé par Gollac en 2011, propose une lecture des risques psychosociaux à partir de 6 facteurs de risques. Ainsi, l’émergence de risques psychosociaux dans une entreprise peut être liée à un ou plusieurs de ces facteurs :

RPS3
  • Intensité et temps de travail : exigences excessives de travail, complexité du travail, difficultés de concilier vie professionnelle et personnelle…
  • Exigences émotionnelles : tensions avec le public, obligation de cacher ses émotions…
  • Manque d’autonomie : procédures trop rigides, sous-utilisation des compétences…
  • Rapports sociaux de travail dégradés : conflit entre collègues et/ou l’encadrement, manque de reconnaissance…
  • Conflits de valeurs : conflit éthique (devoir faire des choses que l’on désapprouve), qualité empêchée (ne pas avoir les moyens de faire correctement son travail)…
  • Insécurité de la situation de travail : peur de perdre son emploi, incertitude sur l’avenir de son métier…
  • (Un autre facteur de RPS souvent mentionné est lié aux conditions de travail et de sécurité. L’exposition à des conditions de travail particulièrement difficiles et revêtant un danger particulier pour le salarié dont il a connaissance peut être facteur de risques psychosociaux. Exemple d’un salarié qui utilise un produit toxique dont il a connaissance des conséquences néfastes pour sa propre santé).

Source : site INRS 2015