Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

vibrations

évaluation des risques

L’évaluation des risques repose tout d’abord sur un repérage des dangers. Ce dernier consiste à identifier les postes de travail impliquant l’utilisation d’engins ou de machines exposant les opérateurs à des vibrations.

La seconde étape consiste à quantifier le niveau d’exposition aux vibrations. Cette étape doit permettre de rechercher les tâches les plus exposantes.


Les facteurs à prendre en compte dans l’évaluation sont :

  • le type d’engin / d’outil utilisé
  • la durée d’utilisation
  • la fréquence de maintenance des appareils
  • l’état du sol pour la conduite d’engins
  • l’état du siège
  • le réglage du siège
  • la formation des opérateurs au réglage du siège
  • les activités connexes réalisées par les opérateurs (manutentions,…)
  • La présence de dispositifs anti vibratiles sur les machines portatives

Présentation générale des outils et méthodes

  • OSEV:

L’INRS a développé, sur la base de plusieurs milliers de résultats de métrologies, un outil (OSEV) permettant d’estimer le niveau d’exposition aux vibrations corps entier.


Cet outil se présente sous la forme d’une calculette au format Excel.


Les résultats donnés par OSEV permettent de situer les niveaux d'exposition de chaque conducteur d’engins par rapport aux valeurs limites réglementaires et de simuler l’impact de la mise en place de mesures de prévention ou de protection(3).


Pour obtenir une estimation de la dose vibratoire corps entier, l’utilisateur doit renseigner des informations relatives à l’engin, aux conditions d’utilisation (environnement de travail, type et état du siège, style de conduite et formation du conducteur,…) ainsi qu’à la durée de conduite.

Capture-ecran-OSEV-choix-de-lengin

Capture écran du logiciel OSEV : choix de l’engin

Capture-ecran-OSEV-conditions-dutilisation

Capture écran du logiciel OSEV : conditions d’utilisation

Capture-ecran-OSEV-duree-dexposition

Capture écran du logiciel OSEV : durée de conduite

Lien vers le logiciel OSEV.

  • Outil INRS exposition main-bras:

L'Institut National de Recherche et de Sécurité vient de développer une aide pour l'évaluation de l'exposition aux vibrations main-bras. Celle ci repose sur des bases de données existantes, et permet d'estimer les niveaux d'exposition journalière.


Pour en savoir plus: site INRS

  • Outil interne d'estimation de la dose vibratoire:


Une trame Excel a été créée par votre service de santé au travail pour l’évaluation du niveau d’exposition vibratoire main/bras des salariés.


Celle-ci s’appuie sur une base de données d’un organisme institutionnel de prévention Suisse (SUVA), donnant une estimation du niveau d’exposition vibratoire par outil.


Cette trame Excel nécessite de renseigner les éléments suivants :


  • Tâche effectuée
  • Outil utilisé (liste déroulante disponible) ou résultat de mesure du niveau d’exposition vibratoire
  • Durée effective de la tâche
Capture-ecran-outil-STDC

Capture écran de l’outil d’estimation de la dose vibratoire main-bras

Cet outil permet de définir le niveau d’exposition vibratoire associé à chaque tâche, et permet également d’estimer le niveau d’exposition cumulé des opérateurs lorsqu’ils utilisent différents outils au cours de la journée.


L’utilisation de cet outil permet d’obtenir rapidement une estimation de l’exposition vibratoire du salarié, de la comparer aux seuils règlementaires, et d’organiser la prévention au poste de travail en fonction des résultats obtenus.

Dosimétries : les dosimétries permettent d’évaluer le niveau d’exposition quotidienne aux vibrations corps entier ou main bras d’un opérateur. Ces métrologies permettent d’obtenir un résultat représentatif de l’activité réelle du salarié.


Elles sont chronophages et nécessitent une analyse approfondie de l’activité.


Les résultats obtenus lors de la réalisation de métrologies sont comparables à ceux obtenus avec l’utilisation du logiciel OSEV ou de l’outil d’estimation de la dose vibratoire main bras.


Le petit plus des métrologies : elles permettent d’identifier plus finement les tâches les plus exposantes pour les opérateurs, et donc d’orienter avec plus de justesse les mesures de prévention.