Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site. En savoir plus
Votre SSTI Drôme Ardèche

vibrations

Pour aller plus loin

Quizz

Testez vos connaissances :

Quizz - Vibrations

Documents utiles

guide-bonnes-pratiques-vibrations-globales-corps.pdfType : pdf / Taille : 1.35 Mo
ED 42 Les sièges a suspension pour chariots élévateurs.pdfType : pdf / Taille : 300.07 Ko
ED 864 Vibrations plein le dos.pdfType : pdf / Taille : 646.77 Ko

Foire Aux Questions

Quelles sont les exigences règlementaires concernant l’exposition vibratoire ?

Selon les articles R.4441-1 à R.4447-1 du code du travail, relatifs aux prescriptions de sécurité et de santé applicables en cas d'exposition des travailleurs aux risques dus aux vibrations mécaniques, l’employeur doit faire évaluer les niveaux de vibrations mécaniques et apprécier si les valeurs seuils sont dépassées et, le cas échéant, procéder à leur mesurage.


Lorsqu’un salarié est exposé à des vibrations, doit-il bénéficier d’une surveillance médicale spécifique ?

Les salariés exposés à un niveau vibratoire supérieur à la valeur d’action (0,5 m/s²) sont soumis à une surveillance médicale renforcée (SMR) (article R. 4624-19 du Code du travail). Les examens périodiques pratiqués dans le cadre de cette surveillance renforcée sont renouvelés au moins annuellement (1).


(1) INRS: Suivi des salariés exposés aux vibrations