Actualité Novembre, mois sans tabac

Le service de santé au travail de Tain, Tournon & région soutient Moi(s) sans tabac.

#MoisSansTabac, c’est un défi collectif qui propose à tous les fumeurs d’arrêter pendant un mois avec le soutien de leurs proches parce qu'un mois sans fumer, c'est 5 fois plus de chances d'arrêter.

En novembre, on arrête ensemble !

Comment arrêter ?

Arrêter de fumer sans aide, c'est difficile car il faut changer ses habitudes. On ne se sent pas bien, on est énervé ou triste quand on ne peut pas fumer, et la nicotine du tabac rend dépendant.

Plusieurs solutions sont possibles :

  • Des substituts comme des patchs, des chewing-gums ou des inhalateurs peuvent remplacer la nicotine du tabac. Ils s'achètent en pharmacie et certains sont remboursés avec une ordonnance.
  • Rencontrer un professionnel (médecin, tabacologue, psychologue...) permet de parler du tabac et d'aider à changer ses habitudes. Les consultations dans des services publics de santé (hôpital, centres de santé...) sont remboursés par la Sécurité sociale.
  • Des médicaments prescrits par le médecin et remboursés peuvent aider à diminuer le manque.
  • Il est souvent plus facile d'arrêter à plusieurs avec son conjoint ou des amis.

Grossesse et allaitement

Fumer ou être exposé à la fumée des autres durant la grossesse comporte un certain nombre de risques :

  • Le tabac serait responsable d'environ 35% des grossesses extra-utérines, c'est à dire que le foetus ne s'implante pas au bon endroit.
  • Le risque de faire une fausse couche au début de la grossesse est trois fois plus grand.
  • Le tabac est une cause d'accouchement prématuré.

La toxicité est également très importante pour le foetus qui ne reçoit plus assez d'oxygène ; des substances chimiques contenues dans la fumée peuvent également retarder son développement.

Durant l'allaitement, il est déconseillé de fumer car la nicotine passe dans le lait maternel.

L'idéal est d'arrêter de fumer avant d'être enceinte. Si cela n'a pas pu se faire, l'arrêt sera toujours bénéfique à n'importe quel moment de la grossesse, pour la future maman, le foetus ou le bébé. Il n'est donc jamais trop tard pour arrêter de fumer.

Se faire aider

Un accompagnement gratuit par téléphone tout au long de votre arrêt est possible.
Composez le 39 89, un tabacologue vous rappellera quand vous le souhaitez.

Le site ou l'application Tabac info service vous permet de bénéficier de conseils personnalisés de tabacologues, de poser vos questions et de visualiser vos progrès.

Une communauté solidaire d'ex fumeurs et de fumeurs souhaitant arrêter peut vous apporter du soutien dans les moments difficiles sur la page facebook Tabac info service.

Tain-Tournon et Région 23 oct. 2019